Nicolas Andrade: la médecine et une nouvelle vie américaine


Lorsque Nicolas Andrade a pris la décision de faire confiance à Sports Ambitions, il ne savait pas que sa vie allait complètement changer.


Quelques années plus tard, il termine ses études en médecine à St-Louis University après un passage de 4 années à Maryville University, où il est rapidement devenu le visage de l'université, autant au niveau athlétique qu'académique. Sans compter qu'il est nouvellement marié!


Pourquoi as-tu pris la décision de jouer et d’étudier aux États-Unis?

"Je voulais explorer l’option de vivre à l’extérieur du Canada et perfectionner mon anglais. Je savais que le soccer pouvait m’offrir cette opportunité en plus de me préparer pour une carrière dans le domaine de la médecine, ce qui était mon objectif principal."


C'est comment étudier aux États-Unis?

"Étudier aux Etats-Unis est une expérience unique pour chaque personne parce que les opportunités sont infinies. Il faut s’adapter au système scolaire mais la quantité d’activités extra-curriculaires est impressionnante. On a beaucoup de choix et d’autonomie pour tailler notre parcours académique et professionnel. J’ai adoré le fait qu’il y avait seulement entre 20 et 30 étudiants par classe a Maryville University. J’avais le temps de poser des questions, les enseignants me connaissaient et avaient du temps pour m’aider et me guider."


Quelle est la majeure différence entre les États-Unis et le Québec selon toi?

"Les règlements. Le temps arrête quand il y a un but, un carton, une substitution, etc. puis il n’y a pas de temps additionnel a la fin de chaque demie. Certaines conférences, comme la GLVC, concèdent 2 points pour une victoire au lieu de 3, puis chaque match nul est suivi d’une prolongation en style But en Or. Donc, il faut s’adapter."


Comment Sports Ambitions t’a aidé dans ton processus universitaire?

"Sports Ambitions ne m’a pas seulement aide à préparer ma video, mais aussi a communiquer avec les entraineurs intéressés, à sauver du temps pour comprendre le système scolaire américain, et a m’assurer que j’avais tous les documents nécessaires pendant le parcours. Je pense que j’avais 3 ou 4 universités intéressés par moi même en sachant que je venais d’avoir une chirurgie au genou. Maryville University a attendu que je revienne en forme et m’a payé le voyage pour connaître le campus et les joueurs pendant une fin de semaine."





Comment as-tu vécu ton expérience avec l’équipe?

"J’ai été chanceux de pouvoir visiter l’université et connaître les autres joueurs avant de prendre ma décision. Mes coéquipiers et les autres élèves m’ont accueilli extrêmement bien. J’avais deux colocs qui ne faisaient pas partie de l’équipe de soccer et ils m’invitaient a les joindre dans tout ce qu’ils faisaient. Je n’aurais pas pu souhaiter un meilleur accueil en tant qu’étudiant international. Côté évolution dans mon sport, je suis devenu plus dominant physiquement et un meilleur leader sur le terrain."


Décris un peu une journée dans la vie d’un athlète NCAA.

"Une journée typique pour moi, de lundi a jeudi, consistait a aller en cours de 8h a midi, pratique en après-midi et soit des devoirs/études en soirée ou juste faire quelque chose avec mes amis sur le campus. Vendredi, souvent je n’avais pas de cours et c’était jour de match."







Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite de partir pour les USA basé sur ton expérience?

"Je dirais qu’il n’y a que deux barrières qui justifient telle hésitation : argent et objectifs de carrière. Si l’université t’offre une bourse et que leur diplôme est valide au Canada pour ce que tu veux faire plus tard, alors il n’y a pas de raison pour ne pas partir vivre une expérience de vie qui dépasse le soccer. C’est être immersé dans une autre langue, apprendre une nouvelle culture, mais surtout connecter avec soi-même et developper la personne que tu veux être dans la vie."


Des souvenirs que tu aimerais partager?

"A ma première saison, je me suis blessé en pré-saison et je n’ai quasiment pas pu jouer, mais a ma troisième saison je suis devenu capitaine et Academic All-American. Quand je suis arrive, tout le monde me demandait d’ou je venais a cause de mon accent. Rendu a ma quatrième année j’ai été choisi pour être le commencement speaker (À VOIR ABSOLUMENT: ICI). Quand je suis arrivé, j’étais célibataire, en sortant de l’université j’étais fiancé et maintenant je suis marié à la femme que j’ai connu à Maryville University. Ma vie a complètement changé après avoir étudier aux États-Unis. Je souhaite que tous aient une expérience aussi positive et enrichissante que la mienne."

Nous sommes extrêmement fiers de Nicolas et de son parcours. Une autre belle histoire d'un athlète Sports Ambitions qui pousse pour faire sa place dans le monde. Félicitations Nico!


Voir son profil


Sports Ambitions  © 2020
Made by