Sarah-Maude Fortin: Récit d'une première saison de rêve en NCAA

Sarah-Maude Fortin vit le rêve à University of Washington. Non seulement elle étudie en Business dans l'une des universités les plus réputée aux États-Unis, mais elle a également la chance d'être sur la puissante équipe de tennis, où elle a rapidement fait sa marque dès sa première année!

L'ancien athlète de Sports Ambitions a gentiment accepté de répondre à nos questions sur son parcours universitaire hyper impressionnant jusqu'à maintenant:


Pourquoi as-tu pris la décision de jouer et d’étudier aux États-Unis?

"J’ai décidé d’aller aux États-Unis parce que je voulais être capable de jouer à un très haut niveau et continuer à m’améliorer tout en poursuivant mes études afin d’obtenir un diplôme."


Tu étudies dans quel programme?

"J’étudie dans le programme de business avec une concentration en finance."


Quelle est la différence entre les études aux États-Unis et au Québec?

"Malgré le fait qu’on n’a pas eu une année normale en raison de la pandémie, j’ai vraiment aimé mon année et je suis contente d’avoir l’opportunité d’étudier à une aussi bonne université que UW. J’ai des bonnes personnes et amis autour de moi là-bas qui rendent l’expérience vraiment génial et en plus j’adore l’endroit. C’est différent d’être au Québec parce qu’une grosse université réputée comme celle-ci offre des ressources et des expériences qui me permettent d’atteindre mes objectifs autant dans mon sports que dans mes études."


Que trouves-tu spécial de ton université?

"Ce que je trouve de spécial de mon université est que malgré le fait que c’est une grosse école avec beaucoup d’étudiants et un gros programme athlétique, tout le monde est très chaleureux et unifié ce qui nous rend comme une grande famille. Je ne me sens pas dans une grosse université. Tous les gens autour de moi sont incroyables, que ce soit mes coachs, ma physio, mon préparateur physique ou mon conseiller académique; ils sont des resources qui jouent un rôle très important dans mon évolution en tant qu’athlète et étudiante et qui m’orientent dans tout ce processus."


À quoi ressemble l'ambiance sur une équipe de tennis?

"Dans mon équipe, nous sommes toutes pas mal proches. Mes coéquipières sont devenues mes très bonnes amies et on passe beaucoup de temps ensemble à l’extérieur du terrain. Sur le terrain, tout le monde travaille très fort et on se motive les unes les autres. J’ai aussi une très bonne relation avec mes coachs. Tout ça rend l’ambiance de l’équipe très positive et agréable."


Comment Sports Ambitions t'a aidé dans ton processus?

"Lors du processus pour choisir mon université, Sports Ambitions m’a beaucoup aidé à tous les niveaux. Tout ce processus peut parfois devenir accablant et compliqué donc leur aide et présence a été d’une valeur immense. Ils m’ont orienté dans tout l’aspect académique et éligibilité pour être sûr que tout soit bien fait et qu’il ne manque rien. Aussi, avec tous leurs contacts, ils ont pu communiquer avec plusieurs coachs pour m’aider à trouver le meilleur endroit pour moi et pour mes ambitions."


Comment as-tu vécu ton arrivé sur le campus?

"Mon arrivée sur le campus s’est très bien passée. J’étais tellement excitée et heureuse d’être là. Même si j’étais loin de la maison, j’ai adoré l’environnement autour de moi dès le début et je suis tout de suite devenue amie avec les filles de mon équipe. Aussi, tout le personnel de l’université a été très accueillant et gentil pour assurer une bonne transition pour tous les nouveaux étudiants."


Comment as-tu évolué comme joueuse depuis ton arrivée?

"Dans cette dernière année, je trouve que j’ai beaucoup évolué en tant que joueuse dans plusieurs aspects différents. Mes coachs m’ont aidé à améliorer mon niveau de jeu et mes coups et on a aussi beaucoup discuté pour améliorer l’aspect mental. J’ai aussi appris à être une bonne coéquipière. Considérant le fait que le tennis est un sport individuel, c’était le première fois que je faisais partie d’une équipe. Donc, j’ai évolué en terme de supporter mes coéquipières mais aussi de les motiver et de les pousser à être meilleures. Cette année, j’ai aussi développé mon sens du leadership. J’ai appris à prendre davantage la parole et à créer une influence positive pour mes coéquipières."

"Le match qui m’a le plus marqué cette année a été celui contre Stanford."

À quoi ressemble une journée typique pour une joueuse de University of Washington?

"Je n’ai pas encore eu une « vraie » journée typique dû la pandémie. Mais, pour moi, cette année, une journée typique commençait par des cours ou de l’étude le matin. Par la suite, vers 11h, j’avais une session d’entraînement de tennis seule avec mes coachs. Vers 12:30, on avait une pratique d’équipe jusqu’à 15h. Après, à 15h15, toute l’équipe se rendait au gym. Finalement, après l’entraînement, nous allions nous chercher des collations et un smoothie au Performance Nutrition Center pour les athlètes. Le soir, je mangeais souvent avec des filles de l’équipe et après le souper, je recommençais à étudier pour quelques heures."


Peux-tu nous décrire une performance qui t'a marqué jusqu'à maintenant?

"Le match qui m’a le plus marqué cette année a été celui contre Stanford. Je jouais contre une fille plus vieille qui avait déjà connu des très bonnes performances. Dans le premier set, je jouais très bien mais elle avait quand même une petite longueur d’avance. Je l’ai perdu 6-3. Au deuxième set, après avoir parlé à ma coach et établi un nouveau plan de match, j’étais déterminée à revenir dans le match. Après de longs points, j’ai réussi à gagner le deuxième set 6-4. Pour le troisième set, c’était un super tie-break; encore une fois c’était une bataille. Après avoir sauvé quatre balles de match, j’ai finalement réussi à gagner le match. Même si nous avions déjà perdu la rencontre, cette victoire a été très importante et marquante pour moi et m’a donné un momentum pour le reste de la saison."


As-tu une anecdote particulière lors de ta première année?

"Habituellement, en janvier, les coachs organisent toujours des matchs et un mini camp d’entraînement à Hawaii, mais, cette année, dû à la Covid, tout a malheureusement été annulé. Alors, vers la mi-février, après une rencontre, les coachs nous ont proposé une petite activité. Elles nous ont donné une boîte remplie de balles avec des lettres inscrites dessus et elles ont dit que nous devions faire une phrase. Finalement on a trouvé la réponse: « pack your bags for Hawaii », et la semaine après nous étions dans l’avion en direction de Hawaii pour quelques jours d’entraînement et un match. Nous étions tellement excitées et c’était mon premier voyage avec l’équipe."