Maxime Mareschal-Hay: Recrue de l'année à sa première saison NCAA

Maxime Mareschal-Hay peut se dire "mission accomplie" pour sa première année à Cleveland State University. En plus d'avoir à gérer les difficultés d'un nouvel étudiant en plein COVID, il se distingue sur le court en remportant le titre de recrue de l'année dans sa conférence: Horizon League.


Pourquoi as-tu pris la décision de jouer et d’étudier aux États-Unis?

"Le meilleur chemin pour moi était clairement d’aller jouer aux États-Unis (NCAA), car tu as la possibilité de jouer à un très haut niveau tennis, tout en ayant la chance t’étudier dans un programme qui te servira dans le futur. En plus, si tu reçois une bourse universitaire, le tout sera complété à bas prix. Dans mon cas mes études vont coûter beaucoup moins cher que si j’étais resté au Canada."


Tu étudies dans quel programme?

"Le programme se nomme : Sport Management."


Quelle est la différence entre les études aux États-Unis et au Québec?

"J’adore étudier aux États-Unis. Les programmes d’études sont très diversifiés, il y a énormément de ressources disponibles pour les étudiants et puisque je suis un athlète, notre progression est suivie de prêt. Je crois que le fait d’être bien entouré académiquement et d’avoir accès gratuitement à des tuteurs, livres, salles d’études m’a énormément aidé durant l’année. Moi j’étais déjà bilingue, mais pour quelqu’un pour qui l’anglais est plus difficile, tout est mis en place pour la réussite."


Que trouves-tu spécial de ton université?

"Ce que j’aime le plus est que Cleveland State Université est situé en plein centre-ville ce qui permet aux étudiants de marcher et d’assister à des évènements sportifs sans avoir besoin d’avoir une auto. D’ailleurs, je dois admettre que notre centre de tennis est simplement magique. J’adore habiter dans une grande ville américaine."


À quoi ressemble l'ambiance sur une équipe de tennis?

"C’est une très bonne ambiance. Nous sommes très proches. Nous nous côtoyons même en dehors des matchs et des pratiques. Ce sont des personnes qui seront dans ta vie pour le reste des jours. Nous avons une forte chimie ce qui nous permet d’avoir confiance entre nous et nous aide à nous motiver. Mon équipe se compose de 50% de joueur américains et de 50% de joueurs étranger ce qui ajoute aussi à la diversité et au fun. Sans ambiance on ne serait jamais arrivé à gagner de dur match la saison dernière. "


Comment Sports Ambitions t'a aidé dans ton processus?

"Grâce à leurs nombreux contacts au travers des États-Unis, ils ont su me donner plein de choix d’université. L’équipe de Sports Ambitions est très professionnelle, adopte une bonne réputation, répondent vite aux courriels/messages et vont prendre le temps nécessaire pour vous aider à trouver une université dont vous êtes satisfaits. Le service est aussi très personnalisé, je me suis senti en confiance, très bien encadré, mais sans jamais ressentir de pression."


Comment as-tu vécu ton arrivé sur le campus?

"C’était très bien ! Je suis arrivé pendant la COVID seul et par avion. Malgré cela, mes coéquipiers et mon coach et les résidences avaient tout mis en place pour une arrivée sans pépins. Tout le monde était très chaleureux et était content de voir les nouveaux membres de CSU. Je suis arrivé trois jours avant le début des classes, donc j’ai eu la chance de passer du temps avec l’équipe de tennis et rencontrer plein de gens avant le début des classes. "


Comment as-tu évolué comme joueuse depuis ton arrivée?

"Grâce aux infrastructures installées pour les athlètes, j’ai pu me développer physiquement et tennistiquement. Le coaching staff, les personnes responsables pour les blessures et le médical staff sont présents pour te soutenir. Le fait d’avoir accès au centre tennis 24h/24h ainsi qu’au gym m’a aidé à faire du surplus et développer mes atouts. Le coach de tennis et les vétérans de l’équipe nous amènent de l’expérience et augmente-le volume/qualité des pratiques. D’ailleurs je crois qu’il ait vraiment important de choisir une université avec un coach qui te met à l’aise et avec qui tu as un bon rapport dès le début."

"Grâce aux infrastructures installées pour les athlètes, j’ai pu me développer physiquement et tennistiquement."

À quoi ressemble une journée typique pour une joueuse de Cleveland State University?

"7 : 00 - Déjeuner

8 :00 – Premier Cours

9 : 30 – Deuxième Cours et Collation

11 : 30 – Tennis

14 : 00 – Fin tennis avec Coach

14 : 15 – Musculation/fitness

15 : 40 – Troisième cours et Collation

17 : 00 – Tennis sans coach (pas obligatoire)

19 : 00 – Souper

20 :00 – Étude

21 :00 - Étude"


Peux-tu nous décrire une performance qui t'a marqué jusqu'à maintenant?

"Je dirai ma première victoire NCAA en simple fut particulière. Je jouais contre un adversaire de taille, dans un match qui était très important, car si je perdais nous perdions la rencontre. En gardant mon sang-froid j’ai réussi à l’emporter 7-6 au troisième set. Il ne faut pas oublier que la veille j’avais perdu un match 7-6 au troisième set.

En double j’ai adoré notre match contre Kentucky au NCAA Championship. Nous avons joué Liam Draxl (classé numéro 1 en simple) et son partenaire dans lequel le match s’est terminé 6-6. Nous avions une balle de match à 6-5. Nous n’avons pas été en mesure de finir le match, car mes coéquipiers avaient déjà remporté la victoire."