5 choses que tu dois savoir sur les bourses universitaires aux États-Unis

Ça fait plusieurs années que tu pratiques ton sport, tu t’es rendu à un niveau pas mal élevé. Tu considères fortement vivre l’expérience universitaire à fond et partir aux États-Unis. Tu t’imagines dans un campus universitaire, comme dans les films, où tu pourras étudier et pratiquer ton sport au niveau le plus élevé en Amérique du Nord. Si tu te reconnais, cet article est pour toi!


Voici 5 choses que tu dois savoir pour décrocher une bourse aux États-Unis.

1. LA PRÉPARATION EST PRIMORDIALE

Trouver une bourse aux États-Unis ne se fait pas du jour au lendemain. Tu dois te préparer au moins 1 an d’avance pour mettre toutes les chances de ton côté. Bâti un CV d’athlète solide et un montage vidéo de haute-qualité. Sais-tu combien de vidéos un entraineur de la NCAA reçoit par semaine? 50!! Et de partout à travers le monde. Il faudra donc que tu te démarques pour espérer attirer leur attention!


2. NE NÉGLIGE PAS LA PAPERASSE

Obtenir une bourse, c’est bien plus que d’être en contact avec un entraineur. C’est aussi de t’assurer de passer les tests obligatoires pour être admis et compléter ton profil d’éligibilité NCAA. Tu dois avoir passé les bons cours au secondaire et bien connaître les règles pour être éligible. Par exemple, savais-tu qu’un étudiant qui étudie 2 ans au CÉGEP mais ne gradue pas sera pénalisé (ne pourra pas jouer pendant 1 année)?


3. TES NOTES SCOLAIRES SONT IMPORTANTES

Une bourse universitaire peut être athlétique mais aussi académique. Combiner les 2 est gagnant pour payer le moins d’argent possible par année pour étudier. Pour être honnête, tes chances d’obtenir un “full scholarship” (tes frais de scolarité, hébergement, repas payés) sont minces. N’oublie pas que l’entraîneur a toujours un budget limité pour son équipe entière. Par contre, si tes notes sont bonnes à l’école (80% et plus) tu augmentes considérablement tes chances d’avoir une bourse académique, ce qui veut dire que non seulement ton sport te donne une bourse mais aussi l’université.


4. LA NCAA DIVISION 1 N’EST PAS NÉCESSAIREMENT PLUS FORTE QUE LA NCAA DIVISION 2.

On a tendance à penser que la NCAA Division 1 est de loin supérieure à la NCAA Division 2. Savais-tu que la division n’est pas reliée au niveau sportif mais bien à la grosseur de l’université et le nombre de sports total qu’elle offre? Cela veut dire qu’un programme sportif, comme le tennis par exemple, de la NCAA Division 2 pourrait facilement surclasser certaines écoles de NCAA Division 1. Ne néglige pas la NCAA Division 2, tu pourrais te couper des options intéressantes.


5. PRENDS LE TEMPS DE VISITER

Que ce soit à travers une visite officielle ou non-officielle, prends le temps de visiter le campus, rencontrer l’entraineur, les professeurs et les athlètes de ta futur équipe, c’est important! Tu dois savoir dans quoi tu t’embarques et voir à quoi ta vie va ressembler pour les 4 prochaines années. Tu ne veux certainement pas avoir de surprises en arrivant à un campus que tu n’as pas préalablement visiter et te rendre compte que ce n’est pas fait pour toi.


Si en lisant cet article, tu réalises que c’est un peu plus complexe que tu pensais, ne t’inquiète pas. Notre service Sports Ambitions accompagne les athlètes et leurs parents à travers tout ce processus! Nous nous occupons de TOUT, afin que tu puisses te concentrer sur ton sport et tes études tout simplement. Contacte-nous pour en savoir plus!

Sports Ambitions  © 2020
Made by